Pourquoi devenir franchisé ?

De quel budget disposez-vous ?

5/5 - (1 vote)

Rappelons que la franchise est un accord entre deux structures dont l’entreprise mère qui le franchiseur et une autre entreprise qui est franchisé. Dans ce contrat, le franchiseur qui est propriétaire d’une marque autorise le franchisé à utiliser sa marque. Pour cette exploitation, le franchiseur se doit de transmettre son savoir-faire et d’offrir un accompagnement. En contrepartie de ceci, il reçoit du franchisé une rémunération. Voyant le montant demandé par le franchiseur, on peut hésiter à se lancer dans la grande aventure de devenir franchisé.

pourquoi devenir franchisé

La franchise, un domaine dynamique

Si on se réfère à la hiérarchie, le franchisé se trouve au-dessous du franchiseur. Toutefois, se lancer dans la franchise permet au franchisé de devenir gérant de sa propre structure tout en limitant les risques liées à la création d’entreprise. Sur le plan juridique, le franchisé est bien indépendant et il est gérant de l’entreprise. Le succès en franchise est presque garanti. On ne peut pas nier le fait que dans le commerce, l’union constitue une très grande force. C’est sur ce principe que part les franchisés. Face à une crise économique, ils sont plus résistants.

D’après les statistiques de la Fédération Française de la Franchise, on a enregistré un peu moins de 2000 réseaux de franchise en 2016 et chaque année, ce chiffre ne cesse d’augmenter. Ces réseaux se développent de plus en plus et on constate un large choix sectoriel pour les franchisés. Vous pouvez donc envisager d’ouvrir votre structure de franchise dans la restauration, l’immobilier, le bâtiment ou encore l’automobile. Pour la plupart des cas, ce sont d’anciens salariés qui deviennent des franchisés. Toutefois, il y a aussi des professionnels en reconversion et des étudiants qui se lancent dans cette aventure. Même s’il n’y a pas de conditions particulières requises pour être franchisé, il faudra tout de même avoir un apport personnel qui est souvent estimé à 30% du montant total de l’investissement.

La franchise, une réussite plus garantie

Avant d’être franchisé, vous êtes d’abord entrepreneur. Ceci dit que vous devez étudier tous les risques. Vous n’allez pas signer un contrat de franchise avec une structure qui n’est pas connue et ce, même si le domaine dans lequel il opère vous passionne. Privilégiez une enseigne ou une marque qui a déjà fait ses preuves et qui a déjà réussi. En tant que franchisé, il vous sera plus facile de réitérer ce succès.

A ses débuts, une structure n’envisage pas forcément de devenir franchiseur. Il se concentre principalement sur la création de son point de vente ainsi que sur le développement de son activité. Il se perfectionne au fil du temps et crée par la suite un second, un troisième et d’autres points de vente. De ses expériences, la structure synthétise les conditions de sa réussite sous forme d’un concept appelé le Manuel Opératoire. C’est ce dernier qu’il propose en vente à des entrepreneurs indépendants qui pourront l’exploiter par la suite. Le franchisé n’investit pas dans rien, car il achète là la recette de la réussite.

En étant franchisé, vous allez pouvoir mieux vous positionner au milieu de ces secteurs qui ont déjà de grandes concurrences. Vous pouvez aussi espérer couvrir le marché plus rapidement, car le réseau partage les compétences et les investissements. Les taux de réussite sont donc plus importants en choisissant le chemin de la franchise.

est-ce intéressant de devenir franchisé

Se faire épauler

Lorsqu’on se lance seul dans la création de son entreprise, on est seul face aux décisions et aux choix. Si ceux-ci mènent aux succès, ce sera plus facile, mais on ne peut pas écarter les échecs. Etre seul face aux échecs est plus compliqué. Il faut savoir trouver des solutions et rebondir très vite. Pour ceci, il faut une bonne connaissance en management, en commerce, en marketing, en vente, en communication, en finance … Cette solitude se prolonge également dans l’adaptation au marché, aux contraintes légales et aux évolutions. En choisissant d’être franchisé, on s’évite ce grand poids sur les épaules, car vous aurez à vos côtés le franchiseur.

Après la signature du contrat de franchise, on ne vous laissera pas repartir comme vous êtes venu. Vous aurez directement une formation initiale et complète du franchiseur. Le franchisé sera informé sur l’activité, la gestion et le management de l’entreprise, la vente, la communication et les autres branches. Une fois votre point de vente établi, le franchiseur ne vous oubliera pas. L’animateur de réseau vous rendra visite de temps en temps pour vous épauler et vous aider dans la gestion du point de vente. Il n’y a pas que l’animateur de réseau qui sera présent à vos côtés. Les autres franchisés se feront aussi le plaisir de vous partager leurs expériences et d’apporter leur brique à l’édifice qui n’est autre que votre réussite. Vous n’allez jamais être isolé, même si vous êtes indépendant et maître de vos décisions.

Lire aussi – Choisir une franchise : quels sont les critères à considérer ?

Devenir franchisé, quelques contraintes à considérer

Vous avez peut-être été convaincu sur le fait de devenir franchisé, mais vous ne devez pas non plus vous emballer. Cette franchise s’accompagne de quelques contraintes. Parmi ceux-ci, on peut citer le fait que le franchisé doit suivre à la lettre le Manuel Opératoire. En cas de non-respect, il peut être sanctionné. Le contrat de franchise stipule clairement que le franchisé ne peut pas adjoindre des activités complémentaires à son activité de franchise. Un entrepreneur très créatif peut très vite être borné par la franchise.

les avantages d'être franchisé

Les conditions qu’affiche le franchiseur ne s’arrêtent pas là. Le franchisé n’a pas non plus vraiment le choix pour ce qui est de l’emplacement du point de vente. Si le franchiseur exige un emplacement numéro un, le franchisé doit s’y plier. Il devra également respecter les aménagements liés aux points de vente, notamment au processus de vente et aux horaires d’ouverture.

Avec tous ces avantages que perçoit le franchisé, il ne faut pas non plus oublier la contrepartie financière exigée par le franchiseur. Pour exploiter le concept et utiliser la marque, il faut payer le droit d’entrée, les redevances périodiques ainsi que les redevances de communication. Toutes ces charges reviendront plus chères que celles pour la création en indépendant.

Lire aussi – Qu’est-ce qu’une franchise ?

Related posts

Leave a Comment